Journal confiné d’une évadée (5).

Aujourd’hui, c’est la guerre à la maison. Solitude et moi sommes en conflit ouvert avec Temps.

Il commence a en avoir assez du confinement. Il veut que les choses s’accélèrent, il veut sortir, allez vite, courir comme avant.

Silence? Aucune réaction, comme d’habitude. Nous? Pas du tout d’accord.

Pas pour les mêmes raisons. Solitude veut me garder pour lui tout seul. Moi, j’ai peur du monstre dehors.

Je ne le connais pas bien mais sur les réseaux, dans les journaux, on parle de lui tout le temps.

Il y a des tas de légendes qui racontent son histoire. En réalité, comme personne ne le connaît. Tout le monde y met son grain de sel sans trop de certitudes.

Du coup, alors qu’on essaie de le réduire à pas grand chose, il grandit encore et encore en se nourrissant de nos incertitudes.

Il est invisible et il n’a que de mauvaises intentions à notre égard. Il est tout seul, nous sommes des milliards mais il est très fort. Il essaie même de nous empêcher de nous aimer. Heureusement, nous sommes créatifs. Il se nourrit de nos souffles, de nos échanges, de notre nombre, de nos faiblesses. Il n’a aucune pitié. Même nos meilleurs chevaliers qui ont l’habitude de nous défendre contre les monstres et qui luttent aujourd’hui principalement contre lui ont du mal à le cerner.

Il peut être partout et c’est ça qui me fait peur.

Chaque jour, les grands seigneurs nous font un état de la bataille. En tout cas, de ce qu’ils savent de la bataille. Il perd du terrain semble-t-il.

Pour l’instant, nous nous cachons. Il ne faut pas qu’il nous trouve mais pour lutter contre lui, certains doivent sortir et ne peuvent se cacher. D’autres, pensent aux caisses du royaume et en oublient le bien-être des habitants. La tension est donc vive entre les grands seigneurs. Ca aussi, ça me fait peur.

J’essaie d’expliquer cela, comme ça, simplement à Temps mais après ses heures oisives, il a vraiment envie de sortir se dégourdir les jambes. Il n’entend pas mes arguments.

Je sens que les prochains jours vont être tendus à la maison…

2 commentaires sur “Journal confiné d’une évadée (5).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s